Casque-t-êtes

bann casq

casque-t-êtes

GENRE

Une mélodie perdue au fond de l’océan. Le bruit d’une roue de bicyclette conduit par un enfant qui apprend à rouler pour la première fois. Le vent sur ton oreille. Marcher sur les mains. Un Klaxon sur une rue de Vientiane. La pluie qui tombe sur la fenêtre de ma grand-maman. Une chaise berçante dans le bois. Le souffle de Catherine sur l’oreille de Chittakone.

MEMBRES/MEMBERS

Chittakone et Catherine : guitare, voix, effets, beats, vinyls pétés, field recording, sampling, total sonic annihilation, micro korg, clavier analogue, amour à 2, tape cassette, vintage clavier, scie mécanique, vintage photo, truly beautiful disaster, déjeuner au lit, animal domestique, papillon ripoux, noix de coco.

INFLUENCES

Les cassettes de Daniel Jonhston, Le Refus Global, la Nouvelle-Vague, Les marionnettes, les yeux dans l’eau, mon rêve était trop beau.

Comment: Montrèal-based combo`s release is stunningly obscure, demented psych-pop music as if produced by the members of Sonic Youth stayed on a heavy dope trip. The quebequers glitch-esque/electro-acoustic abrasiveness is interwoven with chamber-based progressions and spatial concrete sounds, which at times will be evolved into sublime French-sung (in fact, one of them is in English as well) folk ditches filled in with dreams and recherche noise/folk/ambient cross-breeds containing shitloads of « errors » in between. In conclusion, it is an example of cosmic youth indeed.

http://agier.blogspot.ca/2011/08/casque-t-etes-casque-t-etes-2010.html

Publicités